top of page

Bilan 2023 - Chapitre 4 : Les comptes de l'association


Crédit photo Georges Belin


Nous sommes une petite association à but non lucratif portée par une ambition : Faire évoluer notre sensibilité au monde qui nous abrite dans le but de construire un avenir pérenne. Nous sommes situés à Beuil, petit village de montagne en voie de transition climatique. Un village pourvu de très grandes richesses naturelles et culturelles.


Personne n'est salarié et personne n'a de volonté électorale, seulement le désir de participer à la vie de la cité.


Nous agissons, nous proposons et nous critiquons. Un équilibre souvent difficile à tenir car si nous pouvons collaborer sur certains sujets avec les autorités, nous sommes aussi en opposition avec ces mêmes institutions sur d'autres. Le dialogue n'est pas toujours facile et pas toujours souhaité par les intéressés. Pendant cette année qui vient de s'écouler, nous avons dû faire face à des attaques destinées à nous empêcher d'agir, on aura l'occasion d'y revenir dans un prochain chapitre. Dans ce type de relation, il n'est bien-sûr pas question de nous soutenir financièrement. C'est le jeu, même si c'est aussi le signe d'une démocratie malade, mais on s'y fait, d'autant que cela nous permet de conforter notre indépendance et nous renforce dans nos convictions.


C'est donc grâce à la fidélité des adhérents et des bénévoles que nous arrivons à agir. La transparence, l'honnêteté, le dialogue et le participatif sont des valeurs qui nous sont chères, que l'on réclame des institutions et que l'on érige en principe de fonctionnement.


Ci-dessous, le détail des comptes 2023 pour l'association.


En termes d'entrées :

Les prestations de services, 13 060 euros, sont issues des participations des adhérents aux Festivals de la Pierre et du Rock, à peu près une centaine de personnes par évènements. L'ensemble de nos autres activités sont gratuites. Les ventes de marchandises, 3 300 euros, sont issues des revenus des livres sur le Mounier, certains en direct et d'autres par le biais de revendeurs. Les dons et collectes, 3 000 euros, sont le fruit de notre participation personnelle pour équilibrer les comptes. Donation que nous avons pu faire grâce au prêt d'un particulier. Les adhésions, 4 000 euros, correspondent à 200 adhérents à 20 euros par an.


On remarque cette année, qu'aucune subvention ne nous a été versée. Nous avons fait une demande à la Dreal Paca ainsi qu'à la Région Sud qui nous ont été refusées sans explication. Par ailleurs nous avons répondu à un appel à projet lancé par Greendeal 06 concernant la gestion des déchets qui lui aussi nous a été refusé au motif que nous n'étions pas de taille mais par contre une collaboration bénévole est en bonne voie pour l'année 2024 avec la communauté de communes Alpes d'Azur. Il reste l'appel à projet Leader auquel nous avons répondu par l'édition de plusieurs livres "Ecrire Beuil" qui lui a reçu un avis favorable et qui nous permettra de compenser les dépenses réalisées grâce aux aides du Fonds Européen Feader, de la Région Sud et à moindre mesure du Département.


En termes de sorties

Les achats de matière première, - 6 880 euros, correspondent aux achats de nourritures et boissons pour les Festivals, les pique-niques des nettoyages ou encore les collations pendant les réunions. Les primes d'assurance, - 213 euros, qui permettent de couvrir l'ensemble de nos activités. Les rémunérations d'intermédiaires et d'honoraires, - 16 267 euros, sont réparties entre les différents groupes de musique, cuisinier, vidéaste pour les 5 Festivals, photographes, conférencier, location de salle, imprimeur pour le livre et les expositions et enfin les prestataires, accompagnants et naturalistes montagne et maîtres de disciplines bien-être pendant nos week-ends écotouristiques.

36 vues0 commentaire
bottom of page