Compte-rendu réunion de facilitation du 29 Octobre 2022

Dernière mise à jour : 7 nov.

Participants 30 personnes dont 20 personnes habitants permanents ou résidents secondaires locaux.


Rappel de l’intention générale du projet :


Comment imaginez-vous l’avenir des villages de montagne dans 5/10/20/50 ans ? Comment opérer une transition en lien avec les problématiques climatiques et économiques sur le territoire de Beuil/Péone/Roubion ?

Objectifs de la rencontre :


Organiser des groupes de travail qui auront pour objectif d’avancer sur les thèmes retenus et les activités qui leur sont associées. Un groupe indépendant des thèmes apportera un soutien général au projet.

Point de départ de la réflexion : les activités qui ont été sélectionnées lors de la réunion du 24 Septembre, et les documents issus des recherches de l’association « La Montagne qui donne, en vie ».

Les groupes travailleront indépendamment les uns des autres, un rapporteur est nommé pour chaque groupe. Le bureau de l’association et les rapporteurs de chaque groupe feront des réunions d’avancement régulières. Des réunions plénières du même type que celle du 29 Octobre seront organisées tous les 40 jours approximativement, dans le but de valider les étapes du travail de groupe. L’objectif est de rendre un dossier complet (description du projet, avantages/inconvénients, prévisions budgétaires) en Avril aux élus et au Syndicat mixte de Valberg.


Les thèmes et groupes retenus :

  • Patrimoine naturel et Culturel (Biodiversité, Astronomie, Géologie,..., histoire, Traditions, pratiques,...)

  • Sport et bien-être (Evasion, Santé,…)

  • La montagne comme lieu de vie (Agriculture, Immobilier, Energie, Autonomie,…)

  • Valorisation des ressources (Communication, Labélisation, Manifeste,…)

  • Ne veut pas travailler sur ces thèmes mais apporter une aide ou un soutien extérieur


Composition des groupes et Rapporteurs

Les groupes peuvent bien sûr s’étoffer avec toute personne susceptible de vouloir y participer. Des experts dans différents domaines pourront être interrogés pour obtenir des informations fiables.

  • Patrimoine naturel et Culturel (Biodiversité, Astronomie, Géologie,..., histoire, Traditions, pratiques,...) 9 personnes tous locaux

  • Sport et bien-être (Evasion, Santé,…) 8 personnes dont 3 locaux

  • La montagne comme lieu de vie (Agriculture, Immobilier, Energie, Autonomie,…) 7 personnes tous locaux

  • Valorisation des ressources (Communication, Labellisation, Manifeste,…) 4 personnes dont 3 locaux

  • Ne veut pas travailler sur ces thèmes mais apporter une aide ou un soutien extérieur 2 personnes

Exemple d’échantillonnage des activités par thème avec le suffrage retenu le 24/09 (le chiffre positionné à droite de l’activité représente le nombre de suffrages obtenus lors de la réunion du 24/09)

  • Patrimoine naturel et Culturel (Biodiversité, Astronomie, Géologie,..., histoire, Traditions, pratiques,...)

  • Animations pédagogiques sur la Faune et la Flore 6

  • Activités pure nature, histoire et découvertes 14

  • Immersion (Dans le vivant, agricole, mode de vie)

  • Randonnées et immersion avec des animaux domestiques (Chèvres, ânes, moutons,…)

  • Suivre les traces du vivant sur la neige

  • Astronomie

  • Géologie

  • Randonnées nocturnes (papillons de nuit, chauve-souris, rapaces nocturnes)

  • Reconstituer des classes vertes et créer du lien 1

  • Développer l'attention des enfants que la faune et la flore avec des associations 8

  • Inventaire du patrimoine naturel des villages et de leur territoire 11

  • Escape Game ou jeu de piste par saison en s'appuyant sur les produits, prestations et richesses locales (Commerces, agriculture, accompagnateurs, patrimoine, Biodiversité,...) 12

  • Beuil comme avant, veillée, conte, foin, soupe, convivialité, produits locaux, ... 8

  • Chemin des arts, chants, peintures, sculptures 1

  • Festival de musique, spectacle, culture 11

  • Réhabilitation du patrimoine

  • Parcours historiques

  • Sport et bien-être (Evasion, Santé,…)

  • Valoriser les randonnées

  • VTTAE

  • Equitation

  • Ski de randonnée nordique

  • Ski de randonnée

  • Raquette

  • Chiens de traineau

  • Fat Bike

  • Autres sports de glisse ne nécessitant que peu ou pas de neige

  • Yoga, méditation, …

  • Gym

  • Parcours

  • Bien-être des forêts (japon), des sources d’eau et cascades, de l’altitude, du froid, de l’ensoleillement, du silence,…

  • La montagne comme lieu de vie (Agriculture, Immobilier, Energie, Autonomie,…)

  • Développer des petites structures agricoles respectueuses de l'environnement 8

  • Agriculture, artisanat, pastoralisme 3

  • Développer l'installation d'agriculteurs 15

  • Foires

  • Marché producteur locaux

  • Immersions dans le monde agricole

  • Rencontres avec le pastoralisme

  • Le participatif dans le tourisme, nettoyage, rénovation, potager partagé, foin,...12

  • Démonter le matériel obsolète (Téléskis) et le vendre

  • Mise en place d'un tourisme bienveillant : dans les domaines de: l’emploi, formation, tourisme de proximité

  • Création d’un fonds de dotation dédié aux actions d’intérêt général au service du tourisme

  • Préparer/Former les socioprofessionnels dépendant du ski (Moniteur, Pisteur, perchiste, caissier, etc) à l’accompagnement d’autres activités

  • Favoriser la mise à disposition de logements à l’année

  • Choisir des partenaires en fonction de leurs engagements : embauche /fiscalité (en France ?) / engagements développement durable

  • Mise en place d’indicateurs de performance pour évaluer la performance de nos villages sur ces enjeux : économique /social/environnemental, pour pointer les axes majeurs de progression. Exemple : le nombre d’hébergements et sites touristiques labellisés éco responsables

  • Création d’une plateforme collaborative proposant:

  • Un guide pour choisir visites/actions originales/actions répondant à un tourisme durable et local : le professionnel reçoit un questionnaire pour auto diagnostiquer ses pratiques

  • Désignation de référents : habitants engagés, passionnés par leur territoire, qui partagent leurs expériences sur le terrain sous forme de stores, articles de blog, etc

  • Amener des étudiants été comme hiver: proposer des offres week-end ou des séjours très avantageux (1000 jeunes reste à charge 10€ sur des séjours de 2 à 8 jours, candidats sélectionnés sur critères sociaux et de ressources

  • Permettre à des financements privés de contribuer à des projets d’intérêt général

  • Cabinets médicaux toute l’année, médecins salariés par la commune en lien avec l’ARS (L’Agence Régionale de Santé)

  • Obtenir l'étude détaillée prospective sur l’enneigement (climsnow par météo France) Beuil/Balberg

  • Production d'énergie renouvelable : photovoltaïque, petit éolien, hydroélectricité un situ pour produire 30% de la consommation /partenariat caisse des dépôts et communauté communes ?

  • Ralentir la vitesse des télésièges quand il fait beau (perte environ 1min 30, gain d’énergie environ 20%)

  • Accompagner le vieillissement de la population

  • Concevoir des formations pour reconversion professionnelle /définir un projet pro et un parcours de formation pour les salariés CDI

  • Résidence artistique

  • Salle WEB, télétravail

  • Valorisation des ressources (Communication, Labélisation, Manifeste,…)

  • référencement de tout ce qui se fait alentour 7

  • Mise en commun et site fédérateur

  • Appuie des Offices du Tourisme

  • Labellisation

  • Manifeste d’engagement écoresponsable

  • Mise en place d'un tourisme bienveillant dans les domaines de : l’emploi, formation, tourisme de proximité

  • Se référencer dans les agences d’immersion

  • Création d’un fond de dotation dédié aux actions d’intérêt général au service du tourisme

  • Se référencer dans les agences d’immersion

  • Développer un site internet qui regroupe toutes les solutions d’hébergement

  • Repenser le tourisme non plus sur les villages mais sur l’ensemble de la communauté de communes.

  • Ne veut pas travailler sur ces thèmes mais apporter une aide ou un soutien extérieur

  • Venir en soutien de traduction si nécessaire de certains textes en anglais.

  • Représenter le public cible du littoral et émettre une opinion sur vos avancées.

  • Relayer l'information dans les mairies. On souhaitait avoir le calendrier des plénières pour essayer de venir.

  • Si vous organisez quelques actions locales on peut monter aider par exemple sur un stand.

  • S’informer via un groupe WhatsApp descendant uniquement pour que l’on connaisse les avancées.

Premier travail des groupes pour chaque thème

  • Valider, compléter, modifier, amender la liste des activités pour chaque thème proposé par l’association

  • Valider, compléter, modifier, amender la liste des indicateurs proposée par l’association pour qualifier les activités

  • Hiérarchiser les activités pour chaque thème en fonction des indicateurs appliqués

Proposition d’indicateurs

  • Facile à mettre en œuvre

  • Existe déjà dans les villages, ailleurs, pas du tout

  • Nécessite la formation de personnels ou travailleurs indépendants existants, de faire appel à des ressources extérieures, pas du tout

  • Nouvelles Infrastructures nécessaires, Infrastructures existantes, pas d'infrastructures

  • Ressources humaines nécessaires pour sa mise en œuvre, pas de ressources humaines

  • Communication facile à élaborer, moyenne, facile

  • Nécessite des partenariats, pas de partenariats

  • Nécessite des autorisations, pas du tout

  • Activités qui peuvent se faire seule ou dans le cadre d’un évènement plus grand

  • Importance de la mobilité, moyenne, pas de mobilité

  • Capacité importante à obtenir l'assentiment des habitants, moyenne pas du tout

  • Pérenne

  • Intérêt environnemental important, moyen, pas du tout

  • Dépense en ressource eau importante, moyenne, pas du tout

  • Dépense énergétique nécessaire importante, moyenne, pas du tout

  • Economiquement intéressante

  • Investissement financier nécessaire important, peu d'investissement, pas d'investissement

  • Intérêt financier direct important, moyen, pas du tout

  • Retombées économiques sur le village importantes, moyennes, pas du tout

  • Coûts de fonctionnement importants, moyens, pas du tout

  • Clientèle potentielle importante, moyenne, rare

  • Activité saisonnière, 4 saisons

  • Participe à l’autonomie du village

  • Susceptible de créer un ou des emplois, peu de probabilités, pas d'emploi

  • Intérêt pour la résilience (autonomie) des villages important, moyen, pas du tout

Informations et Ressources

  • Etat d’avancement du projet du ski de fond à Beuil

  • Phase 1 finalement travaux en Novembre (15 000 euros, pas d’arbre arraché, pas d’impact environnemental, pas de canons supplémentaires mais enneigement artificiel de 700 m de pistes supplémentaires, on attend du syndicat mixte des réponses sur l’eau, le modèle économique,…)

  • Phase 2 toujours dans les tuyaux au printemps avec une véritable étude d’impact environnemental.

  • Etude Climsnow

  • Consortium de Météo France, Inrae et Dianeige proposant des prévisions d’enneigement des stations à l’horizon 2035 et 2050 tenant compte du réchauffement climatique et du stress hydrique qui en découlera (A noter qu’en région PACA, les alpes maritimes sera le département le plus touché par ce point selon les prévisions du GIEC et de météo France)

  • Commande de la région d’une étude pour chaque station des alpes du sud

  • Interprétation de la carte de Valberg et échanges avec un membre de la communauté de Communes de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon qui regroupe Pra-Loup (1600-2500m), Super Sauze (1400-2400), eux-mêmes ont fait le 7 et 8 Octobre un forum sur la transition.

  • Il n’y a apparemment pas de projet d’extension de réseau de neige de culture (Valberg déjà couvert à 90%) ;

  • Qu’en l’état actuel (neige naturelle + neige de culture + damage), l’indice de fiabilité de l’enneigement sera aux alentours de 50% en 2035 et va tendre vers 35-40% vers 2050. L’indice de fiabilité d’enneigement représente la fraction de surface de domaine skiable disposant d’une quantité suffisante de neige pour la pratique du ski (soit 20 cm de neige damée) sur la saison entière. Cet indice est une moyenne spatiale (sur l’ensemble du domaine skiable) et temporelle (sur une saison entière).

  • Globalement, les modèles de l’étude indiquent un décrochage de tous les indices présentés (indice de fiabilité de l’enneigement, taux de retour des mauvaises saisons, etc.) à partir de 2030, ce qui laisse (sans vouloir être alarmiste) quelques courtes années pour préparer l’adaptation du territoire et de son économie au changement climatique. Et ce n’est pas le cas que de Valberg, c’est le cas dans toutes les Alpes du Sud.

  • A noter aussi qu’un développement d’un nouveau réseau de neige de culture serait une mal-adaptation au changement climatique, car même si la technologie des canons ou perches à neige s’améliore régulièrement, le nombre de créneaux sur une saison sur lesquels de la neige de culture pourra être produite va drastiquement diminuer (par augmentation de la température de l’air) ; la disponibilité de la ressource en eau sera de plus en plus incertaine et surtout, cela ne questionnera pas les mentalités des usagers, des acteurs locaux et des élus !!

  • Je ne peux que vous encourager à réfléchir de manière participative dès aujourd’hui aux activités d’avenir de votre territoire,

  • L’existant lié à la prise de conscience

  • Cet hiver déjà de nombreuses stations des alpes du nord, face au manque d’eau et aux températures élevées ont dû annuler des coupes du monde (Megève, La Plagne), ouvrir plus tard (les 2 alpes) ou faire face à des éboulements dûs à la fonte du Pergélisol (permafrost) (ancien glacier de Bellecote à la Plagne)

  • Certaines stations, notamment dans la région Rhône Alpes, ont déjà commencé la transition, créant un manifeste du tourisme bienveillant, œuvrant pour un tourisme de proximité, créant des plateformes digitales pour la promotion de ces activités

  • "Quelle évolution des sports de nature en moyenne montagne face au changement climatique ?" de l’Université Savoie-Mont-Blanc

  • Cahier des bonnes pratiques dans les stations des Pyrénées

  • "Mission d'information sur le tourisme de montagne et les enjeux du changement climatique", dossier de presse réalisé pour l'Assemblée nationale,

  • Plus proche de nous, Natura 2000, qui gère la réserve du Daluis, a organisé un forum sur l’évolution de la biodiversité et de l’impact des activités touristiques à l’horizon 2030, pour parvenir aux mêmes conclusions que nous (l’enneigement va s’amoindrir d’année en année)

  • La station de Valberg doit en avoir conscience, développant des activités dites « vertes » et se faisant labélisé Flocon vert

  • Nos communes de Beuil, Roubion et Péone mettent en place des activités non liées au ski (visites de village, fêtes, transhumances, randonnées)

  • De petites associations, enfin, comme la montagne qui donne envie, ou d’autres, promeuvent des activités liées à la nature ou au patrimoine local

  • Exemple de transition METABIEF (fin du ski 2030/2035, 1000 – 1500m)

  • Investir dans des solutions alternatives d'entretien des remontées mécaniques, au lieu du renouvellement plus coûteux et difficilement amortissable

  • Développer des activités outdoor : lancement d'un projet de restructuration d'activités outdoor (VTT, trail, marche nordique), organisation d'un ultra-trail

  • Lancer une démarche prospective et participative sur le futur du territoire, la manière dont le patrimoine naturel et culturel peut être valorisé, de façon à décider des investissements publics dans les années à venir et inciter des opérateurs privés à investir dans le territoire.

  • Liens utiles

  • Shift project organise un webinaire le premier décembre sur la résilience en montagne jeudi 1er décembre à 19h : webinaire sur la résilience des Montagnes

  • Dossier complet Shift Project https://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2022/10/TSP_SRT_Cahiers_brochure_20221010.pdf

  • https://lareleveetlapeste.fr/une-station-de-ski-anticipe-sa-fermeture-en-raison-du-changement-climatique/ (voir les cas de Metabief ou de Puigmal),

  • http://www.drias-climat.fr/decouverte : outil DRIAS (modélisation d’enneigement, regarder les résultats des scénarios d’émissions RCP4.5 et RCP8.5, ce dernier étant celui que nous sommes en train de suivre = le scénario « rien n’est fait »),

  • https://enquetes.univ-grenoble-alpes.fr/SurveyServer/s/sens-doct-tourisme/sports-de-nature-2022/questionnaire.htm : enquête "Quelle évolution des sports de nature en moyenne montagne face au changement climatique ?" de l’Université Savoie-Mont-Blanc,

  • https://www.montagnes-magazine.com/actus-quelle-neige-restera-il-les-alpes-2100 : "Quelle neige restera-t-il dans les Alpes en 2100 ?", article de Montagnes Magazine basé sur l’étude Climsnow,

  • https://www.ecologie.gouv.fr/impacts-du-changement-climatique-montagne-et-glaciers : indicateurs de l'ONERC ;

  • https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion-eco/l15b5127_rapport-information?utm_source=Veille+technique+ONERC&utm_campaign=0d703c4feb-Email_ONERC_04_2022&utm_medium=email&utm_term=0_6abe429431-0d703c4feb-251573086 et https://www2.assemblee-nationale.fr/content/download/462429/4513080/version/1/file/1 - Dossier de presse - Tourisme de montagne.pdf : "Mission d'information sur le tourisme de montagne et les enjeux du changement climatique", dossier de presse réalisé pour l'Assemblée nationale,

  • https://www.montagnes-magazine.com/actus-philippe-bourdeau-preoccupons-nous-abord-gens-veulent-vivre-travailler-montagne : article du Monde sur les différences de vision sur la question du changement de modèle de développement de la montagne entre aménageurs et environnementalistes

  • https://www.auvergnerhonealpes-ee.fr/fileadmin/user_upload/mediatheque/raee/Documents/Recueil_initiatives/Fiches_AURA-EE/Fiche_REX_ACC_Chamonix-Mont-Blanc_VF.pdf : fiche retour d'expérience 'adaptation au changement climatique' d'AURA-EE, qui détaille la démarche d'adaptation de la communauté de commune de la vallée de Chamonix Mont-Blanc.